Tomomi et sa passion pour Aso

Bonjour à tous,

 

Aujourd’hui le petit portrait de Tomomi, guide, hôte et personnage de la ville d’Aso.

Née à Osaka, elle y a vécu une bonne partie de sa vie.

Sa maman étant originaire d’Aso, elle l’a accompagnée dans son retour à sa ville natale.

Elle y a ouvert dans sa maison familiale une auberge simple, et un petit potager.

 

Quand le tremblement de terre de 2016 a rendu son activité impossible, faute d’eau et d’électricité, elle s’est trouvée libre de toute obligation, avec du temps à revendre.

Elle en a donc profité pour se faire guide local.

Une activité qui demande une formation de trois mois, et qui permet à Tomomi de renseigner ses voyageurs amplement.

Bien qu’elle n’ait plus le temps d’être guide en montagne aujourd’hui, sa passion de transmettre l’histoire et les paysages d’Aso est contagieuse.

 

Tenant son auberge en après-midi et le soir, elle a aussi ouvert, dans une ancienne auberge de jeunesse, une petite cantine matinale.

Matinale car elle ouvre dès 7:00, ce qui est assez tôt pour le Japon, et ferme déjà à 12:30.

Des sandwichs et des plateaux repas au riz complet, du curry, des boissons, tout y est.

Située sur la route menant au cratère du mont Aso, une chouette petite étape pour casser la croûte en chemin.

 

Très versée dans le maintien des traditions et la nourriture cultivée sans pesticides ou engrais chimiques, Tomomi propose des sirops de fruits d’Aso, comme la prune, la pomme, la fraise. En saison uniquement donc.

Les sirops japonais sont peu connus du grand public mais beaucoup de familles et de commerces japonais profitent de chaque saison pour mettre en sirop les fruits qui abondent.

 

 

Tomomi n’est pas végétarienne à temps complet mais elle a décidé de proposer des repas végétariens dans son café.

Des classiques japonais; sandwichs à la salade de pomme de terre et curry en sauce accompagné de riz complet.

La santé est quelque chose qui lui tient à cœur. L’équilibre de ses plats en témoigne.

 

 

Nous voilà rassasiés, grand temps de nous remettre en route pour l’ascension au volcan.

Mais vu le temps pluvieux, peut-être reprendrons-nous encore un petit thé.

Par ailleurs, quelques très beaux anciens clichés ornent le mur du petit café Asora, de quoi admirer le volcan sans se mouiller.

 

À bientôt pour d’autres rencontres à Aso!

 

Nathalie

 

カテゴリー: Blog en français, Recommandations   タグ:   この投稿のパーマリンク

Mots-clés

Sur le même sujet

Yasuko, la professionnelle de la laine de mouton d’Aso

Bonjour à tous,   Aujourd'hui nous allons à la rencontre ...

Fujitani Jinja, sanctuaire dans la forêt du mont Aso

Bonjour à tous!   Aujourd’hui je vous invite à vous joind...

La cérémonie des Jeux Olympiques de Tokyo: retour vers le futur passé de l’imparfait.

Bonjour à tous!   Ça y est, c’est fait. On a ouvert le...

Tanabata, le festival des étoiles, célébré à Aso

Bonjour à tous, Nous sommes toujours en pleine saison des pluies,...

Aso boy, train express de Kumamoto à Beppu, passe par Aso et fête ses dix ans!

Asoboy a dix ans! Aso boy? Oui, c’est le train express qui relie ...

Kumamon, mascotte internationale et héros local à Aso

Bonjours à tous! Aujourd’hui, temps nuageux mais clair à Aso, et ...

Derniers articles du blog

2021.09.26

Le riz nouveau est là, la récolte bat son plein à Aso

Bonjour à tous! Beau temps ...

2021.09.23

Le labyrinthe des Susuki, activité d’automne à Aso

Bonjour à tous,   V ...

2021.09.19

Fontaine, jets d’eau, de la lumière à la gare d’Aso

Bonjour à tous, La fin de l ...

2021.09.11

Aso et le sanctuaire Shimo, sanctuaire de la grêle en été

  Bonjour à tous, & ...

2021.09.04

Yasuko, la professionnelle de la laine de mouton d’Aso

Bonjour à tous,   A ...

Articles populaires