Bus de longue distance depuis Aso, de l’aventure au mètre!

 

Bonjour à tous,

 

Aujourd’hui il fait nuageux mais lumineux, et notre volcan local est en forme. Il est toujours interdit d’y grimper… depuis la dernière éruption.

Alors, l’escapade du jour nous porte plus loin: pourquoi ne pas tenter l’expérience du “bus longue distance” comme on les appelle ici. En dehors des quelques trajets locaux, dans la ville d’Aso, les bus d’autoroute relient quelques grandes villes proches.

 

Au départ de la gare d’Aso, il existe plusieurs options:

Ōita, en passant par Taketa,

Beppu, en passant par Yufuin et Kurokawa onsen,

Kumamoto, en passant par Ōzu… et c’est là que nous nous dirigeons aujourd’hui.

 

 

La billetterie est essentiellement en Japonais, mais les aimables employés de la gare se réjouissent de pouvoir nous aider à nous y retrouver dans les horaires. Malheureusement google ou autre site de préparation d’itinéraire ne sont pas toujours mis à jour en temps et en heure, il vaut donc mieux vérifier sur place.

 

 

 

Voilà notre véhicule du jour, bus de grande envergure mais particulièrement peu rempli ces temps-ci. Pour cause de pandémie encore, les sièges double sont équipés de séparateurs au niveau du visage, voyager en couple ou avec ses amis est donc une drôle d’aventure presque grotesque. 

 

 

Le voyage n’est pas des plus courts: une heure et demie pour rejoindre le Suizenji, parc avec un splendide jardin japonais au centre de la ville de Kumamoto. Ce qui nous laisse amplement le temps de profiter du paysage ou de se préparer à la suite de la journée avec une petite sieste.

 

Les bus sont tous équipés de chargeurs USB de chaque côté des sièges. Pratique avant tout. Les chauffeurs s’arrêtent pour une dizaine de minutes aux grandes gares comme Aso ou Kumamoto: pause toilette et rafraîchissements.

 

 

À notre arrivée, nous déposons nos tickets à l’avant du bus, dans la machine adjointe au conducteur. Un bref salut et nous voilà dans la rue. Prochaine étape: situer le Suizenji et s’y diriger.

 

 

 

Kumamon, le personnage de la préfecture de Kumamoto, au sourire adorable, nous invite à nous approcher du portique d’entrée du Suizenji: 水前寺 en caractères japonais.

Une fois passé l’entrée, un petit thé Matcha et sa friandise s’imposent.

 

 

La vue sur le jardin, les couleurs d’automne et les hérons survolant l’étang. Tout y est.

 

 

Encore quelques pas autour du jardin, une visite au sanctuaire qu’il abrite et nous voilà à nouveau en route, reprenant le chemin d’Aso, ou d’ailleurs, qui sait!

 

À bientôt, pour de nouvelles aventures à Aso!

 

 

Nathalie


カテゴリー: Blog en français, Recommandations   タグ: , , , , , ,   この投稿のパーマリンク

Derniers articles du blog

2022.01.11

La tradition du Dondoya à Aso

Les traditions liées au nouvel ...

2022.01.08

Aso Take Akari illumine les soirées du quartier de Uchinomaki

Le quartier de Uchinomaki est ...

2022.01.02

Du sanctuaire de Kokuzō à la cascade de Tarutan

Peu avant les célébrations du ...

2021.12.27

Toshikoshi Soba et l’arrivée du Nouvel An au Japon, et à Aso!

Bonjour à tous,   Ç ...

2021.12.20

Aso Candle Night, l’évènement de l’hiver qui réchauffe les cœurs!

Bonjour à tous,   O ...

Articles populaires