Sakura de la caldera d’Aso: sakura des villes

 

Bonjour à tous, 

 

Ce qui n’était qu’une rumeur est maintenant en plein essor: les sakura d’Aso sont en pleine floraison!

Le thème est partout: dans les classes des plus petits au escapades des plus grands, on ne peut les éviter.

 

 

Bien que les magnolias et autre plantes natives d’Aso se donnent beaucoup de mal, il n’en reste que les sakura gagnent toujours la palme su succès auprès des japonais, et on leur donne raison.

 

Les voici donc, stars du printemps: À Aso, on trouve des Sakura le long des routes, débordant des jardins privatifs mais aussi près de l’eau, on aperçoit déjà parfois les feuilles qui apparaissent timidement derrière les pétales.

 

 

Sur l’eau, les pétales tombés forment de jolis dessins, avis à nos amateurs de croquis de poissons et autres forme de vie aquatique.

 

 

Tout autour de nous des enfants, revenant de l’école, ou pendant la fin de semaine, accompagnés de parents ou de grand-parents, ramassent avec plaisir les petits bouquets de fleurs de cerisiers dispersés par le vent.

Les vents forts de la caldera, descendant les parois et plaines du mont Aso, sont assez impitoyables envers la flore locale, on trouve parfois des branches arrachées, alors qu’aucune tempête n’était annoncée.

 

Les enceintes de temples et de sanctuaires abritent souvent des cerisiers, de tailles et de couleurs variables. Parfois ils sont gardés très petits et ordonné selon les envies du jardinier, mais dans pas mal d’endroits à Aso, ils sont libres de prendre toute l’ampleur qui leur va si bien.

 

 

Voici un tout petit sanctuaire, appelé Nishimachi-Hachimangu, à quelques pas de la route principale qui traverse la caldera, offrant un lieu de recueillement agréable.

 

 

Quelques bancs en font aussi un endroit parfait pour un picnic sous les fleurs, appelé ‘hanami’ en japonais.

 

 

Plus loin et juste derrière le grand sanctuaire d’Aso, au temple Gokuraku-zenji, on retrouve des Yaezakura, ou sakura à fleurs doubles. Tout comme le saule pleureur, les branches de ce cerisiers ont la particularité d’être très fines et penchantes, donnant l’impression d’une cascade de pétales.

 

 

Sur notre chemin du retour, nous tombons sur des magnifiques sakura à couleurs multiples. Il s’agit bien sûr d’un petit tour de magie humaine, mais les greffes de sakura de toutes sortes sont très classiques au Japon.

 

 

Je vous retrouve pour une balade en forêt pour explorer Aso et observer les sakura de montagne, poussant naturellement sur les flancs du mont Aso.

 

À bientôt, à Aso.

 

Nathalie insta

 

 

カテゴリー: Blog en français, Recommandations   タグ: , , , , , , , ,   この投稿のパーマリンク

Derniers articles du blog

2022.06.26

Nouvelles des hauteurs, Kusasenri, piscine naturelle du mont Aso

    Bonjour à ...

2022.06.18

Nouvelles de là-haut; autour des sommets du mont Aso

Bonjour à tous!     Allons ...

2022.06.12

Thés et cafés à l’honneur près du Sensuikyō

Bonjour à tous,   E ...

2022.06.04

Une journée à Aso, rizières et paysages.

    Bonjou ...

2022.05.28

Se ressourcer à Aso, c’est possible à chaque coin de rue…

    Bonjour à ...

Articles populaires