Sakura en fleurs à Aso, le printemps est confirmé!

Bonjour à tous!

Le printemps est là, et avec lui, nos cerisiers préférés, les sakura.

 

Pour ceux qui n’ont jamais encore eu l’occasion de se frotter au phénomène japonais des cerisiers en fleurs, voici un avant-goût du printemps d’Aso.

Autour des chemins, dans l’enceinte des temples, des parcs  et dans les jardins privés, la floraison se développe le temps d’une dizaine de jours. Proposant des spectacles relaxants et joyeux aux visiteurs comme au locaux, tous devenant, le temps d’un instant, photographe professionnel.

 

 

Se préparant de manière discrète, les premières fleurs apparaissent à la fin du mois de février, chaque sorte de cerisier ayant son propre “calendrier interne”.

Certains sites en ligne  permettent de suivre la floraison et les “touristes  des cerisiers” font  le tour du Japon pour profiter le plus longtemps possible des fleurs éphémères.

 

 

Aso étant situé dans les montagnes, en altitude, il n’est pas rare que la floraison soit tardive, presque simultanée à celle des cerisiers au nord du Japon.

Le parc Jōdojimaki dans le quartier d’Ichinomiya est un des endroits prisé pour sa vue entourée de sakura sur la caldeira. On y trouve quatre sortes de cerisiers différents, de quoi commencer un herbier  et être sûr d’en voir fleurir à tout moment.

 

 

Les pétales blancs, roses, parfois même pivoines se montrent en quantité et tourbillonnent au gré du vent, en petites tempêtes de neige printanières.

Pour les familles, ou cercles d’amis et de collègues, le “hanami” ou pique-nique sous les cerisiers est un rituel printanier qu’aucun ne se refuse.

Aso possède une multitude de  sites divers et colorés, si bien qu’on s’y trouve souvent en petit comité.

 

 

Une des variétés de sakura la plus appréciée, le “Shidare-zakura”  est une variété de cerisier dit “pleureur”. Ses branches retombantes  portent des fleurs simple ou double en grappes.

Ils ont tendance à fleurir plus tôt que d’autres cerisiers et offrent des vues splendides, notamment au temple Myōgyōji. Le temple abrite en effet un cerisier pleureur d’un âge approximatif de 350 ans.

Un autre site agréable à visiter est le  parc familial Aso Viva, ou les cerisiers pleureurs sont aussi à l’honneur.

 

 

La floraison étant relativement courte, l’évènement en est d’autant plus important. Déjà les premières feuilles apparaissent sur les cerisiers, annonçant la suite des aventures à Aso.

On se donne rendez-vous  l’année prochaine pour une nouvelle saison de sakura!

Nathalie

 

カテゴリー: Français Blog, Recommandations   タグ: , ,   この投稿のパーマリンク

関連記事

Nouvelles pousses à Aso, le printemps s’installe, on va se balader dans la caldeira.

  Le renouveau du printemps se manifeste à Aso par la re...

Les gorges de Sensuikyō au mont Aso

Aujourd’hui je vais vous présenter un de mes endroits préfères pour ...

Aso au couleurs de l’automne

Aujourd’hui un court article prétexte à vous montrer quelques photos...

Parc floral de Chōjugaoka: mai 2020

  Aujourd'hui, je vais vous présenter le parc floral de ...

Sortie autour du mont Aso: Le quartier de Namino

Aujourd'hui, c'est le dernier jour de travail de notre stagiaire ven...

Azalées en pleine floraison a Sensuikyou!

C'est actuellement la meilleure saison pour venir sur Aso si vou...

Derniers articles du blog

2021.05.08

La montagne de riz, le Komezuka dans la caldeira d’Aso

Bonjour à tous! Aujourd’hui ...

2021.05.05

Aso et les poissons volants dans le vent

Bonjour à tous! Le temps de ...

2021.04.25

Du pain et des croissants chauds dans la caldeira d’Aso!

Bonjour à tous! Aujourd’hui ...

2021.04.21

Le takana, moutarde en feuilles japonaise

  Réputée dans tou ...

2021.04.18

Nouvelles pousses à Aso, le printemps s’installe, on va se balader dans la caldeira.

  Le renouveau du ...

Rappel